Périodes de professionnalisation

Ce dispositif a pour objet de favoriser, par des actions de formation alternant enseignements théoriques et pratiques, le maintien dans l’emploi et l'évolution de certains salariés.

Qui peut en bénéficier ?

Tout salarié en activité.

Pour quelles formations ?

Les formations éligibles au financement à travers la période de professionnalisation sont :

  • Les formations qualifiantes enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), ou reconnues dans les classifications d'une convention collective nationale de branche ou ouvrant droit à un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) de branche ou d’interbranche ;
  • Les formations permettant l'accès à une certification inscrite à l'inventaire de la Commission Nationale de la Certification Professionnelle (CNCP).

Pour quelle durée ?

La durée minimale de la formation est fixée à 70 heures, réparties sur une période maximale de 12 mois.
Cette durée minimale ne s’applique pas :

  • Aux actions permettant aux travailleurs de réaliser une validation des acquis de l'expérience (VAE) ;
  • Aux formations financées dans le cadre de l’abondement du compte personnel de formation du salarié (voir ci-dessus) ;
  • Aux formations inscrites à l’inventaire établi par la CNCP.

Les actions de formation effectuées dans le cadre de la période de professionnalisation se déroulent en principe pendant le temps de travail. Elles peuvent aussi se dérouler, pour tout ou partie, en dehors du temps de travail, à l’initiative :

  • du salarié dans le cadre du compte personnel de formation (CPF) ;
  • de l’employeur, avec l’accord écrit du salarié, dans le cadre du plan de formation.

 Plus d’informations sur le site du Ministère du Travail et du Service Public

Contacts
Françoise Dobler