Toutes les actualités
16 fév 2017

Hélène Michel remporte le premier prix de l'AMBA Pedagogical Innovation Award 2017

Hélène Michel, professeur et experte en serious games de Grenoble Ecole de Management, a été récompensée pour son Serious Game, Tech it! lors du gala du 50° anniversaire d'AMBA, l'organisme accréditeur, à Londres le 20 janvier 2017.

Mamie blagueuse, future maman vétérinaire, critique culinaire malvoyant ou policier en retraite gérant d’un magasin de modèles réduits … Ce sont quelques-uns des 20 personnages que les joueurs (dès 14 ans) peuvent incarner dans le nouveau serious game « Tech it ! » créé par Grenoble Ecole de Management.

Le but

Manipuler les technologies (GPS, micro-écran, antennes miniatures, …) et devenir le meilleur inventeur de la partie en proposant les idées les plus innovantes parmi 15 000 combinaisons possibles.

Le jeu a été développé par Grenoble Ecole de Management dans le cadre de sa participation à l’IRT Nanoelec. Le travail a été mené en collaboration avec le Leti, Institut de Cea Tech et avec une équipe internationale d’étudiants de GEM, du Massachusetts Institute of Technology (venus dans le cadre du programme MIT-France) et de l’École Aries.

Explications

« Ce prix est la reconnaissance de la stratégie « serious games » initiée il y a 5 ans à GEM, visant à renouveler notre approche de l’enseignement mais aussi à imaginer de nouveaux business models. Aujourd’hui les méthodes pédagogiques sont de véritables « game changers » à la fois dans la salle de classe, mais aussi pour l’entreprise où elles représentent de plus en plus  un avantage concurrentiel. »

La plupart des établissements d’enseignement supérieur utilisent les serious games. Grenoble Ecole de Management est allée encore plus loin, non seulement en créant ses propres jeux mais aussi en développant des outils « former le formateur », des certificats et un playground pour concevoir et expérimenter ses nouvelles méthodes.

« GEM offre la possibilité à ses professeurs de s’épanouir dans ces expérimentations : de tester, d’échouer et de s’améliorer, le tout dans un contexte sécurisé, offrant ainsi un terreau de créativité et d'innovation. Nous avons échoué à plusieurs reprises avec nos serious games mais nous sommes qu’au début du processus, c’est formidable d’avoir été récompensés pour notre travail ! » explique Hélène Michel.

Sur le même thème